Maison passive

Une maison passive est un habitat qui peut se passer d'un système de chauffage traditionnel. Les hautes performances énergétiques du bâtiment sont permises par une excellente isolation, une étanchéité à l'air très soignée et une gestion optimisée des

.
 
Une maison passive est une construction aux excellentes performances énergétiques. Au sens du Passive House Institut de Darmstadt, une habitation passive doit respecter plusieurs critères. Le premier est qu’un habitat passif doit avoir un besoin de chauffage de maximum 15kWh/ m²an (calcul via PHPP), ce qui correspond à l’équivalent d’une consommation annuelle de 1.5 litre de mazout par m² de surface de plancher. Le deuxième critère est une étanchéité à l’air n50 soignée et contrôlée par un test BlowerDoor. Un résultat inférieur à 0.6 renouvellement d’air par heure est nécessaire. Un  critère de surchauffe est également imposé (température intérieure supérieure à 25°C pendant une certaine durée) (calcul via le PHPP). Enfin un critère d’énergie primaire doit être respecté. Ce dernier tient compte des systèmes de chauffage utilisés et de leur vecteur énergétique.  
Pour atteindre ces objectifs, il faut d’abord isoler (de 35 à 40 cm selon le type). Un soin particulier doit être apporté à l’étanchéité à l’air et aux ponts thermiques. Les pertes de chaleurs peuvent ainsi être fortement réduites. Le soleil, source renouvelable inépuisable, chauffera en partie l’habitation par l’intermédiaire de châssis performants orientés de manière optimale. Enfin, une ventilation mécanique avec récupérateur de chaleur assurera en permanence un air sain dans l’habitation tout en minimisant les pertes thermiques.
Rien n’est laissé au hasard (orientation des châssis, choix des châssis et vitrages, compacité de l’habitation, choix du système de chauffage alternatif et de ventilation mécanique contrôlée,…) pour répondre au défi énergétique et écologique que le secteur de la construction doit relever.

Plus d'information sur la maison passive