Maison basse énergie

La maison basse énergie ne dispose pas d'un cadre légal clairement défini en Belgique. Le terme est né dans les années 2000 et désigne des habitats à la faible consommation énergétique, dont la valeur thermique n'est pas exprimée. Présentation.

Le cadre légal définissant l’appellation de « maison basse énergie » manque de clarté en Belgique. En effet, si elle désigne un habitat à faible consommation énergétique, la valeur de cette dernière n’est pas stipulée dans les textes. Des experts de la construction la placent entre les cadres K45 et K35, alors que d’autres considèrent qu’elle se situe entre K35 et K25. En l’absence de normalisation, mieux vaut choisir un prestataire qui propose des logements passifs ou zéro énergie, qui font l’objet d’une législation précise. Ces désignations sont en effet réglementées, ce qui atteste que ces constructions répondent effectivement aux exigences éco-énergétiques. Méfiez-vous des prestataires vantant les prouesses de leurs habitats basse énergie, l’absence de norme rend la nomination trop imprécise pour être fiable.

Recherches associées : maison basse énergie , maison basse énergie